REMORQUAGE PORTUAIRE

Abeilles et Coccinelles face à la construction Européenne.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parmi les sujets les plus lus-Article de novembre 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Messages : 349
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Parmi les sujets les plus lus-Article de novembre 2008   Ven 11 Sep - 5:42

Avant 2006 l'état, avait l'obligation selon le Préambule à la Constitution de 1946 dont les principes font partie aujourd'hui encore des
principes fondamentaux de notre démocratie de controler directement les
activités de remorquage sur lesquelles tout le monde même le Conseil
d'Etat s'accordent à dire que cette activité présente (même en absence
d'une délégation) le caractère de service public.

Je cite l'article du préambule de la Constitution "Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères
d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la
propriété de la collectivité."

Depuis
2007, l'arrêté préfectoral, a officiellement ouvert le remorquage
portuaire à la concurrence. Et le constat n'est pas brillant. Une
société qui ne respecte pas la réglementation, une autres qui négocie
une réduction de sa flotte et un Plan Social, les deux qui perdent de
l'argent suite à la guerre des prix qu'elles se livrent et les pilotes
qui "jonglent". Tout cela malgré 3 circulaires de l'Organisation
Maritime Internationale soulignant l'importance du remorquage
portuaire, pour la prévention de l'environnement, la sécurité maritime
et portuaire, et sur la "facilitation" du traffic portuaire.

Notre
état manquera t il la possibilité qui lui est encore offerte de
présider à la formation d' un Groupement d'intérêt Public dans ce
secteur, comme le lui permet le loi de 2006 sur la sécurité des
transports. Ou laissera t il les deux entreprises, sous surveillance de
la commission Européenne qui veille à ce qu'il n'y ait pas de
formations d'entente, "crevées" aprés avoir licenciées, et/ou passées
leur effectif de 4 à 3. Dernièrement les THC (Terminal Handling Charge)
ont augmenté, ce qui représente plusieurs milliers d'Euros sur une
escale, et les Armateurs n'ont pas fuit pour autant le Port du Havre.
Dans le remorquage il paraît que la concurrence est justifiée pour
faire gagner quelques centaines d'Euros sur "un bout". Vous y croyez
vous ??

On a bien mis en place les GIE (Groupement d'Intérêt
Economique) en place pour que les armateurs financent leurs navires et
emploient des marins français....ces derniers devraient donc comprendre
que pour sauver l'emploi des marins Français, venir en aide aux
sociétés de remorquage, et préserver la sécurité des Ports , soit fait
de même dans le secteur du remorquage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescoccinelles.topic-debate.com
 
Parmi les sujets les plus lus-Article de novembre 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'aide pour un projet français/SVT en 3ème
» SUJETS EXAMEN PROF SASU CL.EXCEP 2008
» Article à paraître dans un journal Marocain
» Sujets de Galops - Semestre 5 - 2010
» Article du "The Sun" tabloïd anglais livrant un document vidéo "exceptionnel"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REMORQUAGE PORTUAIRE :: Discussion générale :: Les News-
Sauter vers: