REMORQUAGE PORTUAIRE

Abeilles et Coccinelles face à la construction Européenne.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grève de la Faim:COMMUNIQUE CGT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Messages : 349
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Grève de la Faim:COMMUNIQUE CGT   Dim 9 Déc - 12:10

Mer, transports, énergie





Grève de la faim de deux délégués du remorquage au Havre….


Un communiqué de la CGT marins de Brest


samedi 8 décembre 2007

Grève
de la faim de deux délégués du remorquage au Havre… qui mettent en
cause le laxisme de la part des Affaires Maritimes, de l’inspection du
travail et du Port Autonome du Havre.



Le
1 janvier 2006, la Société Nouvelle de Remorquage du Havre (SNRH)
obtenait (sans y remplir toutes les conditions) de l’autorité
gestionnaire du Port Autonome du Havre (PAH) l’autorisation d’exercer
le service du remorquage dans ce port, dont les conditions principales
étaient de respecter toutes les règles sociales et environnementales de
notre pays, nous émettons de sérieux doutes sur le respect du « contrat ».


Mettre à la disposition du port et des clients en
permanence 4 remorqueurs, 24h sur 24h, 365 jrs par an, plus un 5ème
remorqueur apte à garantir cette disponibilité continue des moyens y
compris pendant les arrêts techniques d’un remorqueur. (La société historique "Les Abeilles"en
place exploite 9 remorqueurs plus un 10ème en réserve en cas de besoin)
Un service universel, c’est-à-dire au profit de tous les navires, (et
pas seulement ceux choisis par la SNRH) des clients sous contrat
exclusif, ou simples usagers, en tous lieux du port (y compris Antifer)
en toutes circonstances, en cas de force majeure, sans aucun détail de
mobilisation ou de commande. Ce service (ce contrat) ne peut être
fournit par la SNRH par manque de personnel et de navires etc…


La SNRH avait en 2005 puis en 2006 présenté aux
administrations des Affaires Maritimes et portuaires et autres les
décisions d’effectifs de chacun des remorqueurs qu’elle se proposait
d’armer et de mettre en service dans le cadre de l’agrément que le Port Autonome du Havre
lui avait accordé rappelons le avec complaisance .


Deux ans après et des épisodes à rebondissement dont deux
délégués en mise à pied, il manque aujourd’hui à la SNRH de nombreux
marins pour remplir toutes les conditions sociales et de sécurité
imposées par la loi de notre pays. Les décisions d’effectifs devaient
permettre de respecter à la fois :


  • le temps de travail
  • le temps de repos obligatoire
  • le temps d’astreinte
  • et
    doivent aussi être capable de permettre de servir tous les clients à
    tout moment et de répondre à toute mobilisation des autorités pour des
    raisons de sécurité ou de sûreté.


Rien n’est respecté pourquoi tout ce laxisme, cette tolérance cette complaisance


C’est la raison pour laquelle ni l’administration ni aucune autorité refusaient en 2006 d' « accueillir »
les arguments grossièrement sophistiqués par la SNRH. L’administration
des Affaires Maritimes auraient dû « pu » refuser la mise en service
des remorqueurs de la SNRH, elle doit argumenter à la direction de la
SNRH la cessation d’activité pour non respect des règles sociales de
notre pays, mais aussi pour non respect de ses engagements auprès du
PAH et des Administrations.


La SNRH ne veut pas se mettre en conformité avec toutes
les conditions sociales et autres de notre pays, c’est pourtant la
règle, remplir toutes les conditions, ou partir…..qui aura le courage
ou la rigueur de les faire partir parce que c’est la logique….. que
fait l’Union Européenne parfois si rigoureuse…..L’environnement
maritime serait-il traité différemment…..


La CGT des marins de Brest 1er syndicat maritime du
littoral français demande le départ immédiat de la SNRH du Port
Autonome du Havre ou la mise en conformité.


La CGT des marins de Brest soutient l’action des
délégués nous demandons la levée des sanctions envers les délégués de
la SNRH. L’inspecteur du travail maritime doit réagir et faire
appliquer toutes les lois sociales et du travail.


La CGT des marins de Brest défenseur de l’environnement
a une autre préoccupation, que fait la SNRH des déchets accumulés sur
ses remorqueurs (huiles et eaux usées) il serait bien que les autorités
portuaires et maritimes s’y s’intéressent….. Nous avons des
présomptions sur l’application de la réglementation MARPOL….. et
rappelons que la France sait, à juste raison, faire appliquer cette
convention……


Porte-parole du syndicat CGT des marins de Brest
Jean-Paul Hellequin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescoccinelles.topic-debate.com
 
Grève de la Faim:COMMUNIQUE CGT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grève de la faim
» Montignac (24) : Grève de la faim de la directrice
» Mutations : un professeur des écoles en grève de la faim (Auvergne).
» Un enseignant en grève de la faim
» 25 septembre (Nanterre) : Une enseignante en grève de la faim contre la réforme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REMORQUAGE PORTUAIRE :: Discussion générale :: Les News-
Sauter vers: